TL Lausannois : Les autobus Neoplan resteront au dépôt jusqu’à nouvel avis

Suite à deux incendies sur deux autobus diesel Neoplan survenus les 24 janvier et 2 mars dernier, les 17 véhicules de cette même série ont été arrêtés ce week-end pour un examen approfondi qui n’a révélé aucun dysfonctionnement apparent des équipements et n’a donc pas permis d’isoler une cause potentielle d’incendie. Par mesure de précaution, et dans l’attente de l’expertise sur le deuxième véhicule, l’entreprise a pris la décision sécuritaire d’immobiliser l’ensemble de cette flotte.

Le 24 janvier, un départ de feu au niveau du compartiment moteur a eu pour conséquences de détruire quasiment intégralement un autobus diesel, heureusement sans faire de blessé. L’état du véhicule a rendu l’expertise difficile. Suite à l’expertise, une cause présumée a pu être envisagée, à savoir un problème sur les tuyaux hydrauliques du ventilateur du moteur. Des mesures correctives sur ces équipements ont donc été prises et déployées progressivement sur l’ensemble de la série.
Jeudi soir 2 mars, un nouveau départ de feu dans le compartiment moteur d’un véhicule de la même série a pu être maîtrisé rapidement, sans faire de blessé. Les dégâts ont été moins importants. Suite à ce second incendie, l’entreprise a décidé de sortir du réseau les 17 véhicules de cette série pour un examen approfondi dans les ateliers. Les équipes se sont donc relayées samedi et dimanche pour réaliser des opérations de maintenance qui n’ont révélé aucun dysfonctionnement apparent. Les véhicules semblent donc techniquement fiables et pourraient être remis en circulation. Toutefois, par mesure de précaution, la sécurité étant une priorité, et dans l’attente de l’enquête qui sera réalisée ces jours prochains par des experts indépendants, l’entreprise a décidé d’immobiliser l’ensemble des véhicules de cette série jusqu’à nouvel avis.

Trois minutes d’attente en plus sur certaines lignes

Les clients devront donc compter sur une offre légèrement dégradée dès lundi matin. Cette mesure d’immobilisation implique en effet de devoir revoir l’organisation de l’offre en supprimant un véhicule sur certaines lignes. Un rééquilibrage des véhicules entre eux aura pour conséquence d’augmenter leur intervalle de 3 minutes (13’ de fréquence contre 10’, par exemple). Sur les lignes 31 et 54, des autobus seront engagés en lieu et place d’autobus articulés, réduisant ainsi la capacité d’accueil. Toutefois, les tl pourront compter sur l’appui de leur sous-traitant MSA qui renforcera certains horaires en engageant des doublures sur la ligne 31 avec des minibus.

Cette mesure d’immobilisation s’inscrit dans la culture sécuritaire de l’entreprise responsable d’offrir à ses clients un transport sûr. Les tl remercient par avance leur clientèle de leur compréhension.

Communiqué T-L – Source et détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *