Glissement de terrain CFF de Lausanne : les travaux principaux terminés à Pâques

Les travaux mécanisés entrepris suite au glissement de terrain survenu le 19 février dernier entre Lausanne et Pully se termineront à Pâques. La vitesse des trains est à nouveau normale sur les deux voies depuis une semaine. Une fuite d’eau provenant d’un ancien aqueduc est la cause probable de la formation de poches d’eau à cet endroit.

Désormais tous les travaux d’ancrage et de stabilisation du terrain situé sous les voies sont terminés. Des travaux de drainage et de remise en état du talus ont lieu actuellement. Les parois antibruit qui avaient été déposées pour faciliter la tenue des travaux de consolidation vont être reposées, et le talus reprendra peu à peu son aspect d’origine. Les travaux principaux seront terminés pour Pâques. Suivront encore les travaux de finitions. La restriction de vitesse des trains sur la voie côté lac, qui avait été maintenue à 50 km/h, pour éviter les trop fortes vibrations, a été levée vendredi 31 mars dernier, et la vitesse de circulation est à nouveau entièrement normale sur le tronçon.

L’aqueduc du XIXe siècle

Le glissement de terrain est très certainement dû à une fuite sur un aqueduc souterrain en pierre de taille datant du XIXe siècle, situé sous les voies, détectée lors des divers travaux de sondages après l’incident. Les réparation et les drainage nécessaires ont été effectués. Le montant des travaux de réparation s’élèvera, selon les premières estimations à plus d’un million de francs.

Les CFF remercient tout particulièrement les riverains du chantier pour leur patience et leur compréhension durant les travaux de remise en état.

Communiqué CFF – Source et détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *